De vengeance

Partager

« Ce fut d’abord de la chance: un hasard, une bonne réaction, un plaisir. Maintenant, c’est de la préparation : mentale, physique et matérielle. » Même si elle a tout sauf l’apparence d’une meurtrière, la narratrice du roman De vengeance en est une. C’est ce qu’elle se dit lorsqu’elle voit son reflet dans le miroir, malgré son visage aux airs de « meilleur alibi » : elle est une meurtrière depuis la sixième année. Depuis la noyade de celui qu’on appelait le « gros Fiset », cette mauvaise blague ayant bien mal tourné… Car même involontaire, l’événement a marqué, dans sa vie, le début de quelque chose qui ne se termine pas… Premier roman triplement primé de l’écrivaine d’origine innue J.D. KURTNESS, De vengeance pose, avec froideur et humour, de pertinentes questions sur l’impunité et le sens de la vie humaine.